Comment réparer le registre Windows et corriger ses erreurs

Le registre Windows est une base de données qui contient des paramètres importants et spécifiques à votre ordinateur et des informations concernant presque tout ce qui s’y trouve : préférences, applications, utilisateurs, périphériques connectés, etc. Le registre contient deux types d’éléments : les clés et les valeurs. Le système d’exploitation Windows se réfère constamment au registre ; par exemple, pour ouvrir un programme, installer un nouveau logiciel ou en cas de changement matériel, Windows doit vérifier les valeurs de certaines clés. Vous pouvez modifier manuellement les valeurs des clés de registre à l’aide de l’éditeur de registre intégré à Windows (regedit), ceci dans le but d’améliorer les performances ou de faire fonctionner Windows comme vous le souhaitez, mais vous devez savoir ce que vous faites ou vous risquez de gravement endommager votre système d’exploitation.

Erreurs de registre courantes

Les erreurs de registre peuvent être dues à plusieurs causes courantes. Certaines méritent qu’on s’en préoccupe, d’autres non.

  • Entrées orphelines. Des entrées orphelines peuvent apparaître lorsque vous désinstallez un logiciel et que de petits fragments d’entrées de registre subsistent. Le logiciel de nettoyage de registre déclare souvent qu’il s’agit d’un problème immédiat, mais en réalité, ces entrées n’occupent que quelques kilo-octets d’espace libre sur votre disque.
  • Clés en double. Des clés en double sont créées lorsque vous réinstallez, mettez à niveau ou mettez à jour un logiciel sur votre machine, y compris le système d’exploitation. Le logiciel de nettoyage du registre indique que vos programmes sont perturbés par les entrées en double, ce qui ralentit les performances de votre machine… mais ce n’est pas vrai.
  • Registre fragmenté. Le registre peut également se fragmenter lorsqu’un logiciel est désinstallé, mis à niveau ou mis à jour.
  • Erreurs d’arrêt du système. Chaque fois que votre ordinateur s’éteint, une copie du registre est enregistrée dans la mémoire système. Si votre ordinateur s’éteint, plante ou tombe en panne sans avoir suivi la procédure normale d’arrêt, cela peut occasionner un problème futur, mais cela est peu probable.
  • Logiciels malveillants. De nombreux types de logiciels malveillants attaquent et modifient le registre. Certains logiciels malveillants sont notamment conçus pour modifier les valeurs des clés de démarrage afin d’être activés chaque fois que vous redémarrez le PC. Les modifications apportées au registre par des logiciels malveillants nécessitent une attention immédiate.

Pourquoi nettoyer le registre ?

Après avoir exécuté le système d’exploitation Windows pendant un certain temps, installé et désinstallé des programmes et changé de clavier et de souris, vous vous retrouvez avec des centaines ou des milliers d’entrées de registre complètement inutiles. Chacune d’entre elles utilise très peu d’espace disque, mais le système d’exploitation doit toutes les parcourir, ce qui ralentit un peu le processus. En nettoyant le registre, vous vous débarrassez de ces entrées indésirables et accélérez un peu le fonctionnement de votre système.

Il arrive cependant parfois qu’il soit vraiment nécessaire de corriger les problèmes de registre. Si vous avez déjà été victime d’un logiciel malveillant, vous savez qu’il peut mettre votre registre sens dessus dessous. Alors, comment réparer les éléments de registre endommagés ? Quand il s’agit de corriger les erreurs du registre, il est important de bien savoir ce que vous faites. La première étape consiste à effectuer une sauvegarde du registre.

Sauvegarde du registre Windows

Avant de modifier, de créer ou de supprimer des paramètres de registre, sauvegardez le registre Windows afin de pouvoir revenir à l’ancienne version en cas de problème. Procédez comme suit :

1. Appuyez simultanément sur les touches Windows et R pour ouvrir la fenêtre Exécuter.

2. Tapez « regedit » et appuyez sur Entrée.

3. Cliquez sur Fichier > Exporter.

4. Dans la boîte de dialogue, saisissez un nom pour le fichier de sauvegarde (par exemple « rgbkp2018 »), sélectionnez l’emplacement où vous voulez le sauvegarder et cliquez sur Enregistrer.

Restauration du registre Windows

Afin de parer à toute éventualité, vous devez également savoir comment restaurer le registre. Plusieurs méthodes s’offrent à vous.

Restauration du registre Windows à partir du mode sans échec

C’est la méthode la plus simple, à condition que votre ordinateur soit en bon état de fonctionnement. Commencez par démarrer Windows en mode sans échec, en appuyant sur la touche F8 lorsque vous allumez votre appareil. Lorsque vous passez en mode sans échec, Windows charge un environnement minimal qui garantit la stabilité du système afin de pouvoir diagnostiquer et résoudre les problèmes Windows. L’utilisation du mode sans échec pour restaurer le registre est intéressante, car elle permet de protéger les fichiers vitaux et les pilotes de toute corruption. Après avoir démarré en mode sans échec, procédez comme suit :

1. Appuyez simultanément sur les touches Windows et R pour ouvrir la fenêtre Exécuter.

2. Tapez « regedit » et appuyez sur Entrée.

3. Cliquez sur Fichier > Importer.

4. Dans la boîte de dialogue « Importer un fichier du registre », recherchez l’emplacement où vous avez enregistré votre fichier de sauvegarde et cliquez sur Ouvrir.

Alternativement, une méthode un peu plus rapide consiste à naviguer jusqu’à l’emplacement de la sauvegarde, puis à cliquer avec le bouton droit sur le fichier et à sélectionner Fusionner. Le fichier sera automatiquement importé dans votre registre.

Restauration du registre à partir de l’invite de commande

Dans certaines situations, le système Windows ne démarre pas en mode sans échec, vous devez alors restaurer votre registre manuellement depuis l’invite de commande. Pour cela, vous avez besoin de votre CD original du système d’exploitation Windows ou d’une image ISO sur une clé USB démarrable contenant votre système d’exploitation Windows.

Appuyez sur la touche F8 avant le démarrage de Windows et sélectionnez « Réparer mon ordinateur ». Si F8 ne fonctionne pas, démarrez à partir de votre CD et passez en mode réparation Windows. Après avoir lancé le programme d’installation du système d’exploitation Windows, allez à « Restauration du système » et sélectionnez l’invite de commande.

Nous allons supposer que votre répertoire Windows se trouve sur le lecteur C. Entrez les commandes suivantes pour remplacer votre répertoire de travail par le répertoire contenant votre sauvegarde :

Cd /d C:\windows\System32\config

xcopy *.* C:\RegBack\

cd RegBack

dir

Ensuite, remplacez les paramètres de registre courants par ceux de la sauvegarde en utilisant les commandes suivantes :

copy /y software ..

copy /y system ..

copy /y sam ..

Remarquez que les deux points (..) font partie de la commande.

Une fois ce processus terminé, redémarrez votre ordinateur.

Modification du registre

Pour modifier la valeur d’une clé de registre, procédez comme suit :

1. Commencez par trouver la clé que vous souhaitez modifier. Appuyez simultanément sur les touches Ctrl et F pour ouvrir la boîte de dialogue Rechercher.

2. Saisissez le nom de la clé et cliquez sur « Rechercher la suivante ».

3. Double-cliquez sur la clé à modifier dans la liste.

4. Modifiez la valeur de la clé.

5. Cliquez sur OK pour enregistrer vos paramètres. Certaines modifications requièrent un redémarrage de Windows pour être appliquées.

Il est également possible de modifier le registre avec PowerShell.

Nettoyage du registre Windows avec l’éditeur de registre

Vous pouvez nettoyer votre registre manuellement à l’aide de l’éditeur de registre Windows. Suivez ces étapes simples :

1. Cliquez sur le bouton Démarrer avec le bouton droit, puis sélectionnez Exécuter.

2. Tapez « regedit » dans la zone de texte et appuyez sur Entrée.

3. Localisez toutes les applications qui ont déjà été désinstallées et supprimez-les :

a. Développez la section HKEY_CURRENT_USER, puis développez Software.

b. Recherchez les clés selon le nom des applications désinstallées ou de leur fournisseur et supprimez-les.

4. Ensuite, trouvez et supprimez toutes les clés en double que la désinstallation d’applications a pu laisser derrière elle :

a. Appuyez sur Ctrl+F pour ouvrir la boîte de dialogue Rechercher.

b. Saisissez le nom de l’application désinstallée et cliquez sur OK pour lancer la recherche. Chaque clé ou valeur correspondante est alors mise en surbrillance.

c. Supprimez la clé en surbrillance.

d. Appuyez sur F3 pour trouver la correspondance suivante et la supprimer. Répétez cette étape jusqu’à ce que vous ayez traité tous les éléments en surbrillance.

5. Supprimez du registre les éléments de démarrage indésirables :

a. Accédez à l’emplacement suivant : Ordinateur\HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\Current Version

b. Cliquez sur Exécuter pour afficher la liste des raccourcis vers tous les fichiers exécutables qui sont lancés au démarrage.

c. Supprimez toutes les applications que vous ne souhaitez pas exécuter au démarrage de Windows. Effectuez une recherche en ligne pour en savoir plus sur ceux qui ne vous sont pas familiers.

d. Répétez cette opération pour les chemins de clé suivants :

      • HKLM\SOFTWARE\Wow6432Node\Microsoft\Windows\ CurrentVersion\Run
      • HKLM\SOFTWARE\Microsoft\Active Setup\Installed Components
      • HKLM\SOFTWARE\Wow6432Node\Microsoft\Active Setup\Installed Components

Correction des erreurs de registre Windows avec la Restauration du système

Si une modification récente de votre système a provoqué des erreurs dans votre registre, vous pouvez réinitialiser les paramètres du registre en utilisant un point de restauration Windows. Si la Restauration du système est activée sur votre ordinateur, des points de restauration sont automatiquement créés lorsque des modifications importantes sont apportées au système, par exemple l’installation de nouveaux pilotes. Vous pouvez également créer des points de restauration manuellement.

1. Pour ouvrir la fenêtre Restauration du système, cliquez sur la loupe de recherche et entrez « Restauration » dans le champ de recherche.

2. Sélectionnez Restauration du système dans la liste des résultats.

3. Sélectionnez un point de restauration. Windows sélectionne le point de restauration le plus récent. Si l’erreur persiste depuis un certain temps, cliquez sur « Afficher d’autres points de restauration » pour afficher les points précédents. Chaque point de restauration comporte un horodatage ainsi qu’une brève description de la raison pour laquelle il a été créé.

4. Cliquez sur « Rechercher les programmes concernés » pour voir tous les programmes et pilotes qui seront supprimés de l’ordinateur et tous les programmes qui ne fonctionneront probablement pas correctement si vous effectuez la restauration. Une restauration du système n’affectera aucun de vos fichiers personnels.

5. Cliquez sur Suivant, puis sur Terminer pour lancer le processus de restauration. Celui-ci peut prendre quelques minutes. Votre ordinateur va redémarrer dès la restauration terminée.

Réparer le registre avec la Réparation automatique

Les nouvelles versions de Microsoft Windows incluent une fonction de réparation automatique. Lorsque vous exécutez la Réparation automatique, celle-ci tente de réparer les clés de registre corrompues ou invalides. Suivez les étapes ci-dessous :

1. Ouvrez les Paramètres.

2. Allez à Général.

3. Dans le volet « Démarrage avancé », cliquez sur « Redémarrer maintenant ».

4. Dans l’écran « Choisir une option », cliquez sur « Résoudre les problèmes ».

5. Dans l’écran « Options avancées », cliquez sur « Réparation automatique ».

6. Sélectionnez un compte et connectez-vous lorsque vous y êtes invité.

7. La réparation automatique est alors lancée et il est possible que votre ordinateur redémarre au cours de ce processus.

Rafraîchissement du système Windows

Windows 10 vous permet de réinitialiser votre ordinateur tout en conservant tous vos fichiers intacts. Cette option rafraîchit complètement vos fichiers système et peut contribuer à résoudre des problèmes de registre. Voici les étapes à suivre :

1. Allez dans Paramètres et cliquez sur « Mise à jour et sécurité ».

2. Sélectionnez Récupération.

3. Dans la section « Réinitialiser ce PC », cliquez sur Commencer, puis sur « Conserver mes fichiers ».

4. Cliquez deux fois sur Suivant, puis sur Terminer.

Réparation du registre avec la commande DISM

1. Exécutez cmd.exe avec des droits d’administrateur.

2. Exécutez la commande suivante :

DISM /Online /Cleanup-Image /ScanHealth

3. Attendez que le processus d’analyse soit terminé.

Si ces méthodes n’ont pas résolu vos problèmes de registre, il vous faudra probablement réinstaller Windows en repartant de zéro.

Les meilleurs nettoyeurs du registre Windows

Voici une liste des meilleurs nettoyeurs de registre gratuits pour Microsoft Windows :

Glarysoft Registry Repair est un excellent outil gratuit de réparation du registre. Il vous permet de réparer votre registre et d’optimiser les performances de votre PC. Dès l’ouverture de cet outil, le processus d’analyse du registre démarre automatiquement. En quelques étapes faciles, vous serez en mesure de trouver et de supprimer les entrées, références et liens invalides du registre. L’outil fournit une liste des erreurs détectées et vous pouvez alors choisir de réparer des éléments particuliers ou de tout réparer automatiquement. Il effectue également une sauvegarde automatique du registre avant d’y apporter toute modification, ce qui limite les risques. De plus, à chaque nettoyage du registre, un fichier d’annulation est généré, ce qui vous permet d’annuler facilement toute modification. Cet outil gratuit peut être mis à niveau vers Glarysoft Utilities, qui offre notamment les fonctionnalités suivantes : nettoyeur de registre, réparateur de raccourcis, nettoyeur de logiciels espions, réparation de disque, effaceur de traces, nettoyeur de fichiers temporaires et gestionnaire de démarrage.

Ce produit Piriform est probablement le meilleur outil de réparation du registre. L’utilitaire de nettoyage de registre intégré à CCleaner accomplit la plupart des choses que l’on peut demander à un bon nettoyeur de registre, et il offre une interface claire et soignée. Il vous demande si vous souhaitez sauvegarder le registre avant d’effectuer des modifications. CCleaner vous permet également d’effectuer une analyse rapide ou approfondie de vos fichiers, disques et registre, de supprimer les restes de programmes et de choisir les applications à exécuter au démarrage de votre PC Windows. De plus, vous pouvez gérer tous les modules complémentaires de votre navigateur, trouver les doublons inutiles, nettoyer vos pilotes et plus encore. CCleaner existe également en version payante (CCleaner Professional), mais la version gratuite suffit pour la plupart des tâches de nettoyage du registre Windows. La version payante comprend des fonctions de nettoyage automatique du navigateur, de surveillance en temps réel et de support technique, ce qui peut grandement améliorer les performances du système.

Ce nettoyeur de registre est d’une simplicité enfantine ; vous cochez des cases pour choisir les types d’entrées de registre à rechercher. Ceci est très pratique si vos seuls problèmes sont liés à un programme déjà installé. Par défaut, le registre est sauvegardé avant toute modification et peut être restauré à l’aide de l’option Rescue Center. Vous pouvez effectuer une analyse descendante et voir exactement quelles clés de registre vont être supprimées avant de valider quoi que ce soit. Vous pouvez également consulter les rapports contenant les entrées de registre trouvées et supprimées, ouvrir l’emplacement d’une entrée dans l’éditeur de registre et utiliser la fonction de recherche pour détecter et supprimer des clés sans avoir à analyser tous les répertoires de stockage. Toute entrée de registre peut être ajoutée à une liste d’exclusion afin qu’elle soit ignorée par l’analyse en cours et les analyses futures. La procédure d’installation est délicate en raison de composants tiers, et l’interface de l’application contient de nombreux raccourcis et publicités relatifs aux autres produits proposés par Auslogics. Cependant, Registry Cleaner reste une application gratuite fiable pour la réparation du registre Windows.

Cet excellent outil de réparation du registre dispose d’une interface minimaliste qui semble plutôt dépassée. Celle-ci comprend plusieurs boutons et un volet dans lequel les résultats sont affichés. Free Windows Registry Repair a obtenu le temps d’analyse le plus long de tous les nettoyeurs de registre testés, mais les résultats de l’analyse semblent corrects. Cet outil gratuit de réparation du registre crée automatiquement des sauvegardes, et vous pouvez configurer le programme de manière à ce qu’il crée un point de restauration système avant de réparer les erreurs et ignore les fichiers manquants sur les disques amovibles. Il est disponible en téléchargement gratuit ici.

  • Windows Registry Checker Tool (Scanreg.exe)

Windows Registry Checker analyse rapidement le registre du système à la recherche d’entrées invalides et de blocs de données vides. Si des entrées de registre invalides sont détectées, Windows Registry Checker restaure automatiquement la sauvegarde de la veille, ce qui équivaut à exécuter la commande scanreg /autorun depuis l’invite de commande. Si aucune sauvegarde n’est disponible, Windows Registry Checker essaie de réparer le registre, ce qui équivaut à exécuter la commande scanreg /fix depuis l’invite de commande. Il n’est pas nécessaire de télécharger cet outil de vérification de registre, car il est intégré à Windows.

Wise Registry Cleaner est un autre excellent outil gratuit de réparation du registre Windows. Parmi ses gros avantages, mentionnons les analyses rapides du registre, les analyses programmées, les mises à jour sur place et une distinction claire entre les problèmes normaux et ceux qui menacent la sécurité. Je n’apprécie pas le fait que Wise Registry Cleaner pousse à télécharger Wise Disk Cleaner à la fin de l’installation, mais cette étape est facile à ignorer. Wise Registry Cleaner possède également une fonction d’optimisation qui peut améliorer les performances du PC, ainsi qu’une fonction de défragmentation du registre afin qu’il soit plus rapide, plus léger et plus stable.

L’ouverture de ce nettoyeur de registre lance un assistant qui facilite la recherche d’erreurs. Cependant, l’analyse prend un certain temps. Des sauvegardes du registre sont créées automatiquement avant la suppression de tout élément du registre, et un mode de maintenance automatique effectue tout le nettoyage au démarrage de votre ordinateur, sans aucune intervention de votre part, ce qui est très agréable. Il est très facile d’annuler les modifications apportées au registre : vous pouvez soit restaurer une sauvegarde créée automatiquement, soit faire votre propre sauvegarde du registre quand vous le souhaitez, puis la restaurer depuis la section d’annulation des modifications du programme. Argente Registry Cleaner fait partie de la suite Argente Utilities, qui comprend des programmes d’exécution automatique, de nettoyage de disque, de recherche de doublons, de nettoyage de logiciels malveillants et de désinstallation.

Conclusion

Ce n’est pas en modifiant votre registre que vous améliorerez considérablement la vitesse de votre système ou les performances de votre PC. Cependant, il est recommandé d’en faire des sauvegardes régulières afin de pouvoir restaurer si l’installation d’un programme ou d’un périphérique pose problème. Il est également important d’assurer un suivi des modifications apportées à votre registre. Les logiciels malveillants, en particulier, modifient souvent les clés de démarrage du registre afin d’être lancés automatiquement à chaque redémarrage. Ce guide vous en apprendra plus sur la détection des modifications apportées aux éléments de démarrage présents dans le registre Windows.